Lettre ouverte aux entreprises

L'analyse des réponses aux appels d'offres, et la suivi des déroulements des chantiers nous conduisent à quelques réflexions générales. Notez bien qu'elles ne s'adressent pas spécialement à une entreprise particulière, mais un peu à toutes, à des degrés divers et variés.

Les choix de matériels

Avec vos offres, il faut fournir impérativement la liste des matériels que vous avez chiffré. Pour vous simplifier le travail, nous allons limiter la liste aux matériels les plus importants. Merci de la remplir correctement, en marque ET types de matériels. La marque seule n'est pas une garantie de conformité au CCTP. De plus, cette liste faisant partie de l'appel d'offre, elle rend votre offre non conforme si elle n'est pas correctement remplie.

Attention, si vous indiquez plusieurs marques et types pour un même matériel, nous considérerons que vous nous laissez choisir le matériel à installer ! Les indications du genre "Conforme au CCTP" sont tout à fait insuffisantes.

Les études d'exécution

Les missions que nous confient les Maître d'ouvrage ne couvrent pas toujours les études d'exécution. Dans ce cas, elles sont à votre charge. Aujourd'hui, il n'existe plus de service "études" dans les entreprises (ne pas confondre avec le service chiffrage !) : quelle entreprise sait calculer les déperditions conformément à la dernière réglementation thermique, calculer un équilibrage hydraulique ? C'est normal, nous avons nous-même souvent des difficultés à suivre les évolutions très rapide de la réglementation, alors que c'est notre activité principale. De plus sa complexité nécessite l'usage de logiciels spécialisés, d'un coût non négligeable. Fini les déperditions sur un coin de tableur...

Déontologiquement, nous pouvons difficilement réaliser ces études pour l'entreprise adjudicataire, alors même que nous sommes en contrat avec le Maître d'ouvrage.

Nous vous conseillons donc TRES FORTEMENT de vous adresser à l'un de nos confrère, qui pourra vous réaliser ces études. Voir ci joint ce qui doit être donné au titre des études d'exécution. Attention, les études d'exécution comportent les plans, mais aussi les calculs !

Les offres qui ne comportent pas un montant réaliste (entre 3 et 5% semble être une bonne fourchette) seront déclarées NON CONFORMES.

De même, ces études devront être fournies pendant la période de préparation de chantier. Dans le cas contraire, nous devrons alerter le Maître d'Ouvrage que cette mission n'est pas réalisée, voire la faire réaliser par un BE extérieur, sur le compte de l'entreprise fautive.

Trop souvent, hélas, les installations sont réalisées à partir des plans de projet. Nous poussions souvent ces plans trop loin. La réglementation nous demande de fournir des plans au 1/100, ce que nous ferons désormais, lorsque nous n'avons pas la mission d'exécution bien sûr.

Les plans d'atelier et de chantier

Vous noterez que les plans d'atelier et de chantier sont systématiquement à votre charge. Là aussi, nous les demanderons à chaque fois que cela est nécessaire. Les schémas d'armoires électriques (pour les chauffagistes), les plans de réservations font partie de ces prestations.

Les essais et la mise en service

Ce chapitre existe sur tous nos quantitatifs. Il fait l'objet d'une description dans le CCTP. Les prix indiqués sont souvent dérisoires, et les mises en service ne sont que TRES RAREMENT faites de façon complètes.

Nous souhaitons qu'il soit chiffré à sa juste valeur, et qu'il soit réalisé. Il est très fatiguant de constater que beaucoup d'entreprises réalisent les installations, et se sauvent en courant à la fin du chantier. On assiste ainsi à un appauvrissement technique des entreprises... et on passe ensuite beaucoup de temps en litiges.

Toutes les offres qui proposent un montant dérisoire seront désormais déclarées NON CONFORMES. De même pour les entreprises qui indiquent posséder le matériel de mesure nécessaire et un technicien qualifié pour réaliser les essais, alors que c'est - en général - faux, vous le savez bien.

Là aussi, nous demanderons que la prestation soit réalisée conformément aux indications du CCTP, c'est à dire que nous soyons avertis des dates de réalisation des essais, et qu'un rapport d'essais soit établi.

Des entreprises indépendantes qui réalisent la mise en service et les essais commencent à apparaître. Profitez en pour leur sous-traiter la mise en service, et indiquez le. Ce sera un plus.